cognee

cognee

cognee

cognee

PHILIPPE COGNEE

Né en 1957 à Nantes.

1990 : Prix de Rome,

Villa Medicis, section gravure.

Vit et travaille à Nantes.

Texte de Olivier Weil

Philippe Cognée offre l'univers revisité des thèmes qui ne cessent de l'habiter : paysages, supermarchés, objets quotidiens, dans une vision nouvelle qui traduit les interrogations de l'artiste face au monde d'aujourd'hui.

« Le risque, pour le peintre qui s'aventure dans les zones du quotidien, consisterait à sombrer dans l'imagerie, à ne pas se décoller assez de ce qui est.  Ainsi le tableau en resterait au constat… »

« C'est ce qui frappe, alors, dans la peinture de Philippe Cognée, cette extrême capacité qu'il a de pouvoir prendre de tels sujets, de s'en éloigner tout en restant, malgré tout, dans une proximité, mais une proximité différente.  Cette capacité qu'il a à les transformer en peinture, en objets de peinture, en objets qu, ne pourraient pas être vus de cette manière-là si cette transposition n'existait pas… »

« Question de point de vue, de cadrage, de rapports avec le format de la toile, de technique dira le peintre... question aussi de choix, le choix entre ce qui est peint et le « comment ceci est peint ». Cette question est primordiale.  Est-ce la technique qui amène les images, devrait-on dire le sujet pour éviter toute ambiguïté, ou le contraire?  Jouons sur les mots et affirmons que ce qui se trouve à la surface de la toile (la matière) conditionne, implacablement, ce qui est formé par elle et qui, en même temps, la déforme (le sujet).»

(art press 218)

Eric Suchère